Panégyrique de Saint Paul
1657


Exorde

Ce ne sont pas les miracles accomplis par Saint Paul qu'on va examiner, ce sont ses faiblesses: faiblesses aux yeux du monde, faiblesses apparentes.
Premier point.
Saint Paul apparaît d'abord faible dans sa prédication. Choisi par Dieu pour apporter la bonne parole, il ne cultive pas l'éloquence. Il emploie des mots rudes, sans apprêt.  C'est ainsi que Jésus veut être prêché; et il dédaigne pour sa parole, aussi bien que pour sa personne, tout ce que les hommes admirent.
Deuxième point.
Saint Paul apparaît encore faible par sa conduite à l'égard de ses bourreaux. Il répond à leur violence par la douceur; il accepte som martyre sans résistance, ou plutôt avec joie.
Troisième point.
Saint Paul apparaît faible enfin par la façon dont il gouverne l'Eglise naissante, non dans le faste, mais dans la charité. Singulier prince de l'Eglise qui a fait de sa faiblesse même une arme puissante, bel exemple pour nous dont le devoir est d'aimer notre prochain de toutes nos forces.