CWL: Entraînement à la Clairvoyance.


C'est pendant cette période de solitude à Adyar que le Maître vint à lui et lui donna certaines instructions qui eurent pour effet le développement de sa clairvoyance. Leadbeater raconte:

" Il me recommanda de faire des efforts selon certaines lignes, que j'ai promis de ne pas révéler à quiconque, sauf lorsqu'Il m'en donnerait directement l'autorisation, et me dit qu'Il veillerait Lui-même sur ces efforts pour s'assurer qu'aucun danger ne pourrait s'en suivre. Naturellement, je commençais immédiatement à les suivre et m'y appliquai très régulièrement, je pense pouvoir même dire intensément, à pratiquer ce type de méditation jour après jour.

Je dois avouer que ce fut un travail très dur, et par moment pénible, mais je poursuivit, comme il se doit, et en son temps je commençai à obtenir les résultats auxquels j'avais reçu l'espoir d'atteindre. Certains canaux avaient été ouverts et certaines barrières rompues; j'avais été averti qu'une période de quarante jours était une bonne estimation du temps nécessaire, si les efforts étaient énergiques et persévérants. Je travaillai quarante-deux jours, et il me sembla alors être tout près de la victoire finale, lorsque le Maître intervint et accomplit l'acte final, la dernière percée qui acheva le processus, et qui me permit plus tard d'utiliser la vision astrale tout en conservant l'entière conscience du corps physique, ce qui revient à dire que la conscience et la mémoire astrales continuèrent tout le temps, que le corps physique soit éveillé ou endormi....

Il ne faut pas supposer pourtant, que l'obtention de ce pouvoir particulier fut la fin de mon entraînement occulte. Au contraire, ce ne fut que le début de l'année de travail la plus dure que j'aie jamais connue..."
Un autre Maître vint à son aide dans le développement ultérieur de sa clairvoyance:

" Je n'aurai jamais assez de gratitude pour les trésors de soin et d'attention dont je fus l'objet pendant mon éducation psychique. Répétant mille fois, avec patience un forme-pensée, Il me disait: Que voyez-vous? Et je la lui décrivait au mieux de mes moyens; et il me corrigeait encore et encore: 'Non, non, vous ne voyez pas juste; vous ne voyez pas tout; creusez plus profond en vous-même, utilisez la vision mentale aussi bien que la vision astrale; poussez un petit peu plus loin, un petit peu plus haut.'

Ce processus était répété jusqu'à ce que mon mentor soit satisfait. L'élève doit être éprouvé de toutes sortes de manières et dans toutes les conditions imaginables..."
Le résultat fut qu'après cet entraînement et les entraînements des années qui suivirent, Leadbeater développa une faculté de clairvoyance à un degré exceptionnel. Non seulement il pouvait observer le monde émotionnel (le plan astral), et s'y mouvoir; il pouvait aussi atteindre le monde de la pensée (le plan mental) et les plans plus "élevés" ou plus "intérieurs", dans tout le royaume de l'âme humaine et parfois dans le royaume intangible de l'esprit. Il acquit la faculté très rare de rapporter dans la conscience de son cerveau physique, avec une grande précision, les observations qu'il fit dans les mondes supérieurs ou intérieurs. Il était capable de discerner objectivement les phénomènes dont il fut témoin dans ces mondes supérieurs. Il y eut de nombreux voyants dans l'histoire du monde, mais aucun jusqu'à ce jour n'a pu faire de telles observations avec une telle constance dans l'exactitude et un tell esprit scientifique dans la précision.