Souvenirs de Krishnamurti.


Lorsque j'allai dans sa chambre pour la première fois, j'étais très effrayé comme le sont la plupart des enfants indiens lorsqu'il rencontrent des européens. Je ne sais pas pourquoi une telle peur existe. Sans doute parce que, mise à part la couleur de la peau qui était certainement l'une des causes, il y avait beaucoup d'agitation politique lorsque j'étais enfant et nos imaginations étaient alimentées par beaucoup de médisance. Je dois aussi avouer que la plupart des européens n'éatient pas particulièrement gentils avec nous et que j'ai assisté à beaucoup d'actes de cruauté pour lesquels j'éprouve encore beaucoup d'amertume. Ce fut, pour cette raison, une surprise pour nous de nous trouver en présence de cet anglais qui était aussi un théosophe.